mercredi 6 janvier 2010

Nintendo DS

Lundi, c'était la rentrée des classes. Dans la classe de la Brindille, la conversation ne tournait qu'autour des cadeaux que l'une ou l'autre des copines avaient eu. Il y a celles qui ont eu des livres, des vêtements, des sous... et il y a celle qui a eu la "Nintendo DS " ET la "WII". Mieux encore, il y a celle qui a eu la "XBOS 360", la "WII" ET l'écran plat pour mettre dans sa chambre pour jouer à tout ça. 11 ans. A cette allure là, dans 2 ans, elle a la voiture !

En parlant de consoles de jeu, à la maison, nous avons chacun notre Nintendo DS. Moi aussi, j'en ai une. Ben oui, je fais ce que je veux d'abord. Je ne m'en sers que très peu souvent. Une des rares occasions où je l'utilise, c'est pendant nos séjours à la montagne, pour stimuler mon cerveau à des jeux d'entraînement cérébral ou pour faire des SUDOKU. Donc, pendant les vacances de Noël, j'avais emporté avec moi ma Nintendo DS. Et vu le temps qu'il a fait, on peut dire que j'ai eu le nez fin parce que ce n'est pas les randonnées que j'ai fait qui m'ont fatiguée.

Un matin, l'Homme bouquinait dans le fauteuil, les enfants dormaient encore. J'ai eu envie de me muscler le cerveau. Il m'a fallu un dixième de seconde pour me rendre compte que cette console n'était pas la mienne : l'écran était plus "usé" par les coups de stylet. Le blanc était plus "gris". Bref, cette "Nintendo DS" avait BEAUCOUP plus servi que la mienne.
Et j'ai terminé d'être convaincue que cette console n'était pas la mienne dès que j'ai tenté de la mettre en marche. Elle ne fonctionnait pas.

Quand la Brindille s'est réveillée, elle m'a avoué qu'un jour, la sienne a subitement arrêté de fonctionner. Du coup, elle l'a échangée contre la mienne. Ni vu, ni connu. Je suppose qu'elle pensait que je ne m'en rendrais pas compte. Ça ressemble quand même à une sorte de fraude ça non ?

Je lui ai refait la morale sur ce qui est bien ou non. Je lui ai redit qu'elle aurait mieux fait de venir nous en parler au lieu d'essayer de camoufler la chose. Et enfin, je lui ai ressorti mon couplet sur le fait que quoi qu'elle fasse comme bêtise, et quoi qu'elle fasse pour essayer de le cacher, nous parents, nous finissons TOUJOURS par nous en rendre compte. Parce que nous sommes les parents, c'est tout.

Quelle chipie quand même.

J'ai donc récupéré ma "Nintendo DS". Et si elle en veut une, elle devra la repayer avec ses propres deniers.

Le pire dans tout ça, c'est que la connaissant, je suis convaincue qu'elle n'est pas subitement tombée en panne, je pense qu'elle l'a maltraitée un jour où n'arrivait pas à passer un niveau ou à tuer un vilain monstre. Elle a des mouvements d'humeur parfois ! Je me demande de qui elle tient ça...




3 commentaires:

La Papote a dit…

C'est vraie que c'est une chipie mais une chipie trop craquante !
Et dire qu'en plus on en a parlé quand vous êtes venues prendre le café à la maison ! Rhôôôôôô !
Je suis morte de rire... Pardon ! (elle ne lit pas donc ton autorité est sauve)

Laurene a dit…

hihi

Philémon a dit…

Pour moi, est une voiture...
Oui, je sais, ça fait vieux croûton, mais j'assume ;O)
Je crois que même pour faire plaisir à Kymia, j'aurais du mal à me mettre à la console de jeu.