dimanche 31 août 2008

Le mariage d'Aurélie et Baptiste

Samedi, Aurélie a dit oui a Baptiste.
J'étais conviée à la mairie, l'église et au vin d'honneur.



Un premier oui à la mairie, dans une très jolie robe rose.


Nous avons apprécié la fraîcheur de l'église. Quand la mariée a fait son apparition, j'étais très émue, mais certainement pas autant que le marié qui a vu apparaître sa belle dans une superbe robe qui lui seyait à merveille. Mais on sait qu'un rien habille la jolie A.



Les alliances
De retour dans le parc pour des photos...





Les enfants s'en donnent à cœur joie.



Aurélie et Baptiste, vous formez un très beau couple.

Soyez heureux les amoureux !

Et si vous voulez plus de photos, allez sur le blog d'une des témouines. Cliquez !

samedi 30 août 2008

Les vacances ne sont pas tout à fait terminées...

Quelle fin de semaine !!!

Je suis au boulot. Pas débordée, il faut l'avouer. L'Homme m'appelle pour me dire qu'il me récupère à la débauche et qu'on va à la plage avec les enfants. Etant donné la chaleur qu'il fait, j'accueille cette nouvelle avec joie.
Et nous voilà partis.






Attention.... il va piquer du nez...

Nous avons pique-niquer sur place.
Pendant que j'étais assise sur le sable, j'avais du mal à me dire que quelques heures auparavant, j'étais au boulot. C'était comme si les vacances n'étaient pas encore tout à fait finies...

Biquette et son chéri P.A. nous ont rejoints.

Et c'était tellement bien que nous avons renouvelé l'opération le lendemain soir.
Et cette fois-ci, nous avons pique-niqué chez Biquette.

D'ailleurs concernant Biquette, de plus en plus, je trouve qu'on se ressemble. Pas physiquement. En dehors du fait que nous sommes brunes toutes les deux, nous ne nous ressemblons pas beaucoup. Par contre, nous avons toutes les deux un mauvais caractère... ou plutôt un caractère affirmé. Nous avons toutes les deux la hargne dans le boulot. Nous sommes toutes les deux très speed. Nous menons toutes les deux notre barque du mieux que nous pouvons. Nous sommes toutes les deux de mauvaise foi quelquefois... si si Biquette, tu es parfois de mauvaise foi, comme moi !
Nous avons toutes les deux des relations de couple pas toujours aussi simples qu'on le voudrait... peut-être parce que nos hommes ont du caractère eux-aussi. Nous sommes toutes les deux soucieuses du bien-être de nos enfants. Nous avons toutes les deux besoin de se sentir aimées et appréciées. Nous sommes toutes les deux impulsives et entières.
Et j'en passe...

Bon, Biquette, si tu lis ça, me trompe-je sur tes traits de caractère ?
J'en profite pour te dire que je t'aime beaucoup. On dit bien qui se ressemble, s'assemble !

vendredi 29 août 2008

Joyeux anniversaire Fée Clochette

Très bon anniversaire ma Fée Clochette !!!!


Bisous bisous bisous

Et aujourd'hui, la musique, elle est pour toi !!

Clique pour écouter...


Découvrez Les Momes Du Ce2!

mardi 26 août 2008

Fin des vacances

Les vacances sont finies.

Même si j'avais déjà repris le boulot, le fait que les enfants soient encore vacances nous permettait de manger à pas d'heure, de se coucher relativement tard...
La semaine prochaine, l'école va reprendre. Il va falloir reprendre un rythme de vie plus stricte, plus régulier.
Il va falloir que le réfrigérateur soit plein, que les repas soient prêts à heure fixe, que les réveils soient réglés, que les vêtements soient repassés...
Et ça va commencer les paperasses pour inscrire les enfants à la cantine, à la garderie, les assurances scolaires, les coopératives...
Et ça va commencer la recherche d'activités extra-scolaires, le problème des horaires qui ne conviennent pas... et ça va commencer les salles d'attente des médecins pour obtenir les certificats médicaux pour l'inscription au tennis, au hand, à la danse...
Et ça va commencer les devoirs le soir, les leçons à réciter, les punitions à signer.
Et ça va recommencer les fringues abîmées ou perdues, les mains sales, les poux...
Et ça va recommencer les copains qui défilent, les chagrins d'amour, les disputes entre copines...

Bref !!
Tout ça pour dire que les vacances sont bel et bien terminées.
Je ne l'ai pas vu passer cet été.
Je ne les ai même pas tous mis mes tee-shirts. (c'est peut-être parce que j'en ai trop en fait..).
Les journées sont de plus en plus courtes.
C'est bientôt l'hiver (oui, je sais, j'exagère). N'empêche que les vacances sont finies.

Au printemps, je voulais faire un régime pour être au top en maillot de bain cet été. En juillet, je me disais que ce serait en août. En août, je me disais que j'avais jusqu'à la fin du mois. Et là ? Qu'en est-il ? Je n'ai perdu aucun kilo, voire même... non, je me fais du mal.
Et quand je dis que je veux perdre un peu de poids, on me dis mais pourquoi ? Tu es bien comme ça ? Tu es ridicule de vouloir faire un régime...
Ça m'énerve !!!!!
Et d'un, qu'est-ce que ça peut leur foutre à tous que je veuille perdre 2 ou 3 kilos ?
Et de deux, ceux qui disent ça ne m'ont pas vue en maillot.
Mon problème, c'est que je n'ai absolument AUCUNE VOLONTE.
Je suis incapable de résister face à du chocolat ou des frites... et au niveau des calories... ce n'est pas le plus léger. Je sais.




Bon.
Là je m'y mets sérieusement.
Et en plus, je suis le coach de la Miss.
On va les perdre ces kilos de m....

T'es prête la Miss ????


lundi 25 août 2008

Week-end de Tatie


G. et A., les Landais, nous ont prêté leurs enfants samedi, le temps pour eux, d'assister à un mariage. Ce sont tous les deux des amours, et j'ai géré comme une pro !!

Dimanche, nous avons fêté les anniversaires de ma Fée Clochette, de ma sister l'Australienne et de mon papa : 5, 24 et 62 ans.
C'était aussi, accessoirement, l'anniversaire de Zane, la peluche préférée de la Fée Clochette...


d'où, la décoration de la table.






Trois anniversaires = trois gâteaux.










Nous avons passé une excellente journée. Notre sister australienne nous manque... mais nous sommes heureux de savoir qu'elle profite de la vie là-bas.
Ça me fait toujours un bien fou de passer du temps chez mes parents.
Je régresse.
Je retombe en enfance.
Je me laisse aller.
Je me laisse chouchouter... comme avant...



jeudi 21 août 2008

La stagiaire


Un bon et gentil client téléphone. Il explique qu'il a un soucis avec sa carte et dit qu'il va passer au guichet de l'agence. Sa conseillère lui répond que quand il sera là, elle descendra au rez de chaussée (son bureau étant au 1er étage) pour le saluer.

Elle appelle la stagiaire d'été sur son poste téléphonique. Voici la conversation qui suit.

- la conseillère : "M. X va passer. Quand il sera là, tu peux m'appeler STP pour que je vienne le saluer ?"
- la stagiaire : " OK, je t'appelle quand il est là... Et je te dis quoi : Il est là?"
- la conseillère : ...... ben.... oui .....

C'est pas facile...

mercredi 20 août 2008

HAPPY BIRTHDAY SISTER CHLO



Happy birthday little sister !!!
I hope you have fun in Australia... but I am in a hurry that you return.
I miss you.

I would like to see you in Australia if I had money... with my new truck...

I send you a lot of kisses.

See you soon.

Your "big"sister

lundi 18 août 2008

Jalousie, quand tu nous tiens...

Petite journée chez papa-maman avec la Brindille et le Minimoy, la Miss et la Fée Clochette, et plus tard Mimite.
Je voulais faire transat-bronzette... bof. Le soleil n'a pas été toujours super présent. Et moi, j'aime quand ça chauffe. Alors on a joué à savoir qui était le plus culturé ! Merci Nintendo.

La Fée Clochette était fatiguée. Et c'est pas demain son anniversaire. Et non ;-)))

Et j'ai laissé la Brindille là-bas.
J'ai laissé le Minimoy chez l'autre papi et mamie.
Et voilà.

Sans enfant pendant une semaine.

Et ça commence mal.

L'Homme a bizarrement consulté mon téléphone portable alors que l'avais oublié à la maison. Un numéro inconnu. Quelqu'un a essayé de me joindre et ce quelqu'un ne fait pas partie de mon répertoire. L'Homme a essayé d'appeler. Il est tombé sur une voix d'homme. Cet inconnu a raccroché quand il lui a demandé qui il était.
Évidemment, c'est mon amant !
En réfléchissant un peu, j'ai trouvé qui c'est.
Jeudi dernier, nous avons remplacé la réunion par un déjeuner chez un collègue. J'étais la seule à avoir la clé, mais je ne suis pas rentrée tout de suite après. J'ai fait quelques boutiques...
Et certains autres, les plus sérieux, ceux qui voulaient retourner bosser avant l'heure de l'ouverture de l'agence, se sont retrouvés devant la porte. Et ils ont essayé de me joindre pour savoir où j'étais. Ils voulaient que je leur ouvre. Ils n'ont pas pu me joindre. Évidemment. Je n'avais pas mon portable.
Et voilà.
C'est comme ça qu'un numéro inconnu apparaît sur mon téléphone.
Et c'est comme ça que l'Homme tombe dessus.
Et c'est comme ça que je dois me justifier.
Et c'est comme ça que sa jalousie me saoule.

Je suis de plus en plus tête en l'air. Je perds tout. J'oublie tout. Et aussi, je suis super stressée tout le temps.
Et l'Homme pense que ce comportement peut être en rapport avec un numéro inconnu sur mon téléphone.

Et merde.

Si je suis de plus en plus étourdie, c'est surtout que je vieillis. Je perds la boule. Et je me mets tellement de pression, je suis tellement exigeante avec moi-même, que je stresse tout le temps.

Par contre, une chose qui ne change pas en vieillissant, c'est que j'en ai ras le bol de me justifier.

Et ils n'ont jamais vécu avec l'Homme ceux qui disent que la jalousie n'est pas un défaut mais un preuve d'amour. J'en connais plein d'autres des preuves d'amour tellement plus agréables...

dimanche 17 août 2008

Escalus et le Lac de Léon

Escalus.


C'est là-bas qu'Alex Cessif, Fab et A. passent leurs vacances. Dans une petite maison familiale.
Escalus, c'est là, dans les Landes.


Nous avons fait un repas EXCELLENT. Digne d'un grand restaurant.
Ce fut un repas landais :

Pour l'apéritif, feuilletés provençal, au chèvre, au fois gras au saumon... arrosé de Floc Landais.


Le Floc est né d'une recette gasconne au XVIème siècle. "Lou Floc" (bouquet de fleurs en occitan), est un mariage subtil entre un tiers d'Armagnac et deux tiers de jus de raisins frais. J'ai trouvé que c'était un apéritif doux et velouté.

En entrée, une salade landaise.



En plat, du confit de canard et sa garniture forestière de pommes de terre et fagot vert.



C'était absolument délicieux.

J'ai littéralement craqué quand on m'a servi le fromage de brebis et la confiture de cerises noires. Moi qui voulais être raisonnable !

Pour le dessert, j'avais préparé des crèmes brûlées, ce qui n'avait rien de très landais.

Il n'y avait pas de pastis landais de prêt à la boulangerie, et étant donné que le temps de levée de la pâte est très long, ils ont opté pour une tourtière à la pomme et à l'Armagnac. Un régal.
J'ai d'ailleurs trouvé la recette sur Internet, et je vais rapidement essayer.



Et le café...

Bravo à la cuisinière. Tout était parfait et délicieux. Je mets 8 pour la présentation (pas facile quand on n'est pas chez soi... et désolée pour le verre de la frangine...), 10 pour l'ambiance et 12 (sur 10) pour le repas !!!

C'est agréable d'être invités par quelqu'un qui aime cuisiner tout autant que moi.

Après avoir ingurgité toutes ces délicieuses calories, nous avons fait un peu de sport.
Enfin, surtout les garçons.
Alex Cessif, L'Homme et mon Minimoy ont fait une petite descente en canoë.



L'accès à la rivière n'est pas des plus facile...




C'était une première pour le Minimoy, et il a beaucoup aimé.

Ils ont navigué sur la Palue. C'est une rivière qui alimente le lac de Léon.
Et c'est au bord de ce lac que nous les filles, avons passé le temps.


A. et la Brindille, courageuses, se sont baignées.

Un peu plus tard, nous n'avons pas résisté à l'appel des pédalos.

*



Ce sont tout d'abord les filles qui ont pédalé. Mais quand on a été poursuivies par 4 jeunes (très jeunes...) Espagnoles sur un autre pédalo, il a fallu qu'on prenne le relais. Et elle nous hurlaient dans les oreilles : "plus vite, plus vite" pour qu'on les distance.
Et on les a distancé. Facile !

Quand l'Homme et le Minimoy sont revenus du canoë, ils ont voulu voir ça de plus près. Ils sont repartis dans le pédalo avec A. et la Brindille.
Et bien sûr, la présence de personne de la gente masculine sur le pédalo n'a pas freiné les Espagnoles, bien au contraire.




Et vas-y que je plonge et que je t'arrose. Et vas-y que la Brindille jette la serviette de l'adversaire dans l'eau. Et vas-y que pour se venger, un Espagnol jette la chaussure de la Brindille dans l'eau.

Et vas-y que la chaussure, et bien on ne la retrouve pas. La Brindille a été bien vexée.

Pendant ce temps, Fab. et moi même observions la scène, de loin.





Tout le monde est revenu sur la terre ferme.
Quelle aventure !!
La Brindille est très en colère.
Elle les aimait ces chaussures là. Elle n'a plus rien maintenant. Elle va être obligée d'aller à l'école pieds nus parce que je ne voudrais jamais lui en acheter une autre paire.

Une dernière sensation avant de quitter le lac.
Un peu de trampo-élastique.





On explique au Minimoy comment faire des galipettes.

Et après quelques ratés, ça donne ça :

video

Et le saut final

video

Nous sommes rentrés à la maison d'Escalus pour une collation avant de repartir.

Nous avons vraiment passé une excellente journée.

Alex Cessif parle toujours autant, Fab. est plutôt discrète, mais tellement efficace.
Super couple.
A bientôt !