mercredi 9 juin 2010

Hospitalisation

L'Homme est hospitalisé depuis hier soir.
Une opération pour réparer un organe défectueux.
Un peu comme quand sur une voiture on répare ce que le contrôle technique a détecté de problématique.

Donc son contrôle technique a montré une malformation qu'il était indispensable de "réparer" avant que ça ne s'aggrave.

Il s'agit de toucher un organe important : le rein.

Et même si la chirurgie fait des choses formidables, ça n'en reste pas moins une opération qui est loin d'être anodine : 3 heures d'opération, 24 à 48 heures en soins continus (oui c'est comme qu'ils disent les médecins), 1 semaine au minimum d'hospitalisation, quelques semaines de convalescence...

Et hier soir, j'ai rencontré celui entre les mains de qui la vie de L'Homme est en ce moment même...

C'est un chirurgien d'une quarantaine d'année (le bel âge !), grand, mince avec des lunettes à foyers épais. Je me suis d'ailleurs demandée si dans les moments délicats, ses lunettes ne s'embuaient pas...

Il nous a décrit l'opération dans sa totalité : la version "si tout va bien" sous cœlioscopie. La version "si on ne peut pas faire autrement" et qu'il faut ouvrir !
Les désagréments au réveil et par la suite, les effets secondaires...

Il parle de cette intervention comme quand j'explique à un client les différentes étapes de l'instruction de son prêt. Certes, c'est toujours un moment important dans la vie des gens, notamment quand il s'agit de leur première acquisition. C'est un peu leur rêve que j'aide à réaliser... mais ce médecin parle lui d'organes vitaux, de la vie quoi !
C'est quand même autre chose.
Quand moi j'endette des personnes sur 25 ans, lui leur sauve la vie !

Ça m'a vraiment impressionnée. Je le regardais et je l'écoutais attentivement...
Hormis quand il perçoit son salaire (qui je vous l'accorde ne doit pas être le même que le mien), est-ce qu'il est conscient de l'importance de ce qu'il fait ?? On ne le dirait pas quand il parle de sa spécialité, et ça m'épate.

Ce soir, je suis passée au service des soins continus. Affublée de ma jolie blouse bleue, qui rappelait le bleu de mes yeux ;-) et avec mes jolis chaussons blancs, je suis allée lui rendre une toute petite visite. Je l'ai vu très affaibli, encore sous le coup de l'anesthésie. Il avait mal. La morphine ne le soulageait que très peu. Il avait des tuyaux qui sortaient de partout, y compris d'endroits où normalement il n'y a pas de trou !
Le plus dur est passé... enfin j'espère.


8 commentaires:

notilus a dit…

Bon rétablissement et bon courage !

Camille a dit…

Bon courage à l'homme et... à sa femme qui va le soutenir... Bises!

Kaki a dit…

Oui bon courage a toi, parce qu'un homme en convalescence c'est l'enfer non?

Pour etre un agent (en dispo mais agent quand meme de l"AP-HP) autant te dire tt de suite que si c'est dans le public, ton chirurgien c'est pas le roi du petrole... A son age, il doit toucher max 3000 euros par mois et je trouve ca consternant vu l'importance de la tache!

La Papote a dit…

Il va vous falloir de la patience à tous les deux, lui pour endurer et toi pour supporter...
Grosse pensée pour vous !

Mam'Julie a dit…

Bon rétablissement à l'homme.

Lapunaise a dit…

J'ai vécu ça aussi (mais pour moins important), le pire c'est une fois les soins faits, l'homme tourne en rond comme un lion en cage une fois (presque) remis ! Et c'est là qu'il est difficile de conjuguer sa convalescence et notre envie de le voir se tenir un peu tranquille..

Courage...

Ps : la morphine peut avoir des effets hallucinogènes intéressants !

Philemon a dit…

Je te rassure (ou pas ;o)), mais dans ces moments-là, le caractère naturel est juste un peu exacerbé, pas modifié en totalité. Donc si l'Homme est un tant soit peu cool, il ne deviendra pas un chieur en cette occasion.
Moi, quand je me suis fait opérer coup sur coup des deux yeux, j'ai géré ça tout seul, filer à l'hosto seul à 6 heures, rentrer accompagné par un de mes fils ou ma fille, et ensuite une convalescence seul... Be je te prie de croire qu'en cette occasion, j'aurais bien aimé être accompagné par une femme aux yeux aussi bleus que la blouse ;o)
Tu vas voir, tout va bien se passer.
Bises et courage

dusportmaispasque a dit…

Bon voeux de rétablissement à l'Homme.Avec de l'amour X 3 dans son environnement périphérique immédiat, ça va l' faire!