lundi 11 avril 2011

Erreur de destinataires

Je ne suis pas une grande gaffeuse... mais quand je fais des bourdes, je ne les fais pas à moitié.

Il y a quelques années de cela, dans l'agence bancaire dans laquelle je travaillais...
Le nouveau directeur venait de prendre son poste. Bien sûr, entre nous, ses 12 collaborateurs, les commentaires vont bon train. C'est toujours un moment important dans une équipe, surtout dans une équipe soudée comme nous l'étions alors.

De l'extérieur, on m'interroge.
Je réponds par mail à une ancienne collègue à qui je veux raconter un peu comment se passe l'arrivée du "nouveau". Je fais également mes commentaires... pas très avantageux je le reconnais...
Alors que j'avais presque terminé d'écrire mon mail, une collègue entre dans mon bureau et me demande comment on procède pour créer une liste de diffusion sur notre messagerie un peu archaïque et comment elle doit faire pour envoyer un message à toute l'agence sans avoir à taper les noms de chacun. Je lui montre.
Et dans l'élan... j'envoie mon message avec mes commentaires à toute l'agence.

Et là, gros moment de panique... parce que parmi les personnes de l'agence... il y a la personne concernée... qui n'est autre que mon supérieur hiérarchique.

Je n'ai qu'une solution : parcourir tous les bureaux et supprimer l'objet du délit sur les messageries de chacun. Ce que je fais... j'explique à tous les raisons de mon affolement. Ils suppriment le message. Reste le poste du nouveau chef... absent de son bureau depuis quelques heures, son poste s'est verrouillé automatiquement. Je me glisse donc discrètement dans le bureau de son adjoint, qui lui, vient juste de s'absenter. Non seulement ça me permet de détruire ce fameux message mais ça me permet d'accéder également aux messages du chef.
Quel soulagement !!!
Je pense que ça m'aurait valu quelques soucis cette histoire !!

Attention aux écrits....

Et ce week-end... rebelote.
J'ai écrit à l'Homme un message où je lui exprime mon mal-être, des reproches, des manques, des besoins...
Un message très très personnel.
Un message très très intime.

Et le message, je l'ai envoyé à l'Homme certes mais par erreur sur son adresse professionnelle... adresse à laquelle ont accès ces associés !
Bien sûr, quand je m'en suis rendue compte, c'était trop tard.
Je me sens excessivement mal à l'aise parce que ces associés je les connais.
Je n'avais pas envie de leur déballer mes problèmes, ni ma vie.

Nous étions invités dimanche, j'ai prétexté une migraine pour ne pas y aller et pour ne pas croiser l'un d'eux.

Je n'avais pas besoin de ça pour me remonter le moral, vraiment !
Moi qui reproche à l'Homme de ne pas communiquer... pour le coup... il n'aura pas besoin de parler de ses problèmes de couple à ses associés !

7 commentaires:

lamiss a dit…

Les paroles volent, les écrits restent ....etronsp

FD a dit…

OoooOOps :-( Confidence pour confidence, il y a 10 ans, j'avais un amoureux d'un coté, et un mari de l'autre. Que je cherchais à quitter depuis longtemps sans y parvenir. A l'époque c'était moi qui gérais le paramétrage et reformatage de l'ordi familial en cas de besoin. Suite à un reparamétrage de nos boites mels respectives, j'ai sans faire exprès fait atterrir mes messages reçus sur la boite de mon mari. Qui a reçu de torrides mels d'un certain L. destinés à une certaine F. J'en ai profité pour expliquer et partir. Depuis je suis toujours avec L. et nous avons une petite fille etc. Gaffe aux erreus d'aiguillages (autant d'actes manqués !)
Ton homme a -t-il au final bien entendu ce que tu voulais lui dire ? c'est lui qui dois être mal vis-à-vis de ses collègues qu'il voit quotidiennement... Y a plus qu'à faire avec eux comme si de rien n'était. Et ravaler sa contrition. je n'aurais pas pu non plus aller diner avec eux... je te souhaite bon courage pour la suite. Allez, le ridicule ne tue pas...

Camille a dit…

Certes, tu ne dois pas être très à l'aise vis-à-vis des collègues de ton mari, mais il ne faut pas que cela masque le fond du problème... Et j'espère que l'Homme en a conscience...
Des bises et... hauts les coeurs!

Lapunaise a dit…

Ma première réaction aurait été la même que toi, puis je me serais dit que finalement un mal pour un bien c'est une bonne maxime.

Ca leur permettra peut-être à tous, associés compris, de mieux comprendre les choses, et aux associés de faire le nécessaire pour que ton mari puisse trouver du temps pour toi sans qu'il lui soit obligé d'expliquer pourquoi.

Ca ressoudera l'équipe sur l'essentiel de leur boulot afin de laisser à chacun du temps pour l'essentiel de sa vie.

Et va savoir si au final tout le monde, les associés aussi n'y seront pas gagnants.

C'est en tout cas tout le mal que je te souhaite !

Heyoka a dit…

Ooops, c'est fou ce que ça nous rend mal à l'aise et ça nous fait transpirer du neurone et du palpitant ce genre de bourde, on s'en veut tellement qu'on met plusieurs jours à s'en remettre.... Combien je comprends ce double mal-être, le premier a été corrigé non sans panique, quant au deuxième, bah dis-toi qu'en fait tout le monde a plus ou moins les mêmes problématiques et eux possiblement oublieront plus vite que toi cet "incident" !

Laurene a dit…

wow la bouleeeeette !!!!!

Chez LAZARE CORNELIUS a dit…

Je pense que vous n'être pas la seule à qui arrive ce genre de désagrément. J'ai lu un article sur le sujet dernièrement et beaucoup font de même.L'étourderie est une traitrise qui peut être dangereuse et parfois irréparable suivant les situations. Alors, attention ! Le fait de se confier à une machine peut être catastrophique pour son avenir. Un message personnel doit être non seulement réfléchie, mais vérifié, avant l'envoie.