lundi 16 mars 2009

Le lundi au soleil

Jeudi soir, soirée Pintades, réunissant les bloggeuses bordelaises du Nuage des Filles (pour ceux qui ne connaissent pas, le Nuage des Filles est THE e-communauté féminine.



Laure Watrin est venue dédicacer son dernier livre des Pintades.


Après la séance de dédicaces, nous avons dégusté un excellent vin du château Caillivet, situé à une trentaine de km, au sud de Bordeaux.
Après avoir mis les non-bloggeuses dehors ;-), nous sommes restées entre nous pour déguster encore du vin, mais élevé en fût de chêne cette fois-ci.

Virginie du site de vente privée Bazar Chic, nous a permis de jouer au top model.
Nous avons été habillée, accessoirisée et shootées ! J'ai hâte de voir les photos.
J'en ai bien une de Miss Rainette qui m'a gentiment proposé de l'accompagner à cette soirée... mais je ne suis pas sûre qu'elle apprécie si je la mets en ligne ;-)

Tout le monde s'est prêté au jeu. C'était plutôt sympa.

Mais le plus sympa a été de rencontrer d'autres bloggeuses de la région. Je n'ai malheureusement pas toutes les adresses, et je n'ai pas non plus pu bavarder avec toutes. J'ai particulièrement apprécié l'humour et la spontanéité d'Addline. (bisous Addline ;-))

Ce fut une soirée agréable. Je renouvellerais l'opération avec plaisir.

De vendredi à dimanche soir, pendant que certaines jardinaient et se donnaient des coups de pelle, pendant que d'autres profitaient du soleil dans leur transat... et bien moi, je bossais.
J'étais enfermée dans un hangar froid, dans lequel aucun rayon de soleil ne passait, à faire des simulations de crédits.

Et là, j'ai vu des phénomènes !

Parmi eux, le modèle Mouss Diouf avec grosse montre en or (je ne sais pas si c'était une rolex, mais je pense qu'elle aurait plu à Séguéla), énorme gourmette en or, chaîne en or autour de son gros cou, et lunette de soleil montures or (qu'il n'a pas enlevées pour me parler)... tout ça avec... un beau jogging. Il était accompagné de se femme, une grande black plutôt bien foutue et de leur trois morfales de gamins qui ont mangé tous les bonbons que nous laissions à la disposition des visiteurs. Il m'a bien sûr tutoyée parce que c'est comme ça chez eux. Et il m'a parlé comme si j'étais une pauvre merde :
"Dis-moi, pourquoi à moi tu veux pas prêter des sous. J'ai des potes, ils gagnent moins que moi, et eux ils ont fait construire."
J'ai failli lui répondre "parce que j'ai pas envie."
Je mourrais d'envie de lui dire "M. Bling-Bling, commence par vendre tous tes bijoux de merde, ça te fera un apport pour ton financement !".

J'ai détruit quelques rêves aussi... à ceux qui faisaient les choses à l'envers en allant voir d'abord les constructeurs et ensuite les banques. Les vendeurs de maisons individuelles les faisaient rêver...
et moi je leur disais :
"ah non, ça va pas être possible ! Ça ne va pas rentrer dans votre budget. Peut-être pourriez-vous revoir votre projet à la baisse. Vous êtes jeunes. C'est votre première acquisition, peut-être pouvez-vous investir dans une maison qui coûte moins de 250 000 euros non ?? D'autant qu'avec votre prêt auto, votre prêt moto, et votre crédit revolving vous grevez déjà pas mal le budget mensuel..."

Mais qui je suis moi pour dire ça ??

Et là, les réactions sont diverses :
Il y a ceux qui y croyaient tellement à leur grande maison sur leur grand terrain avec leur grande cheminée et leurs 5 chambres que la demoiselle se met à pleurer. Je passe pour une méchante briseuse-de-rêve-rabat-joie.

Il y a aussi ceux qui me regarde méchamment, se lèvent et se dirigent immédiatement vers le stand de nos concurrents juste à côté parce que moi, je suis nulle. A côté, ils pourront leur donner tous les sous qu'ils veulent certainement.

Il y a des couples improbables : lui, plutôt agréable à regarder. Elle, genre camionneur.

Il y a les jeunes couples qui viennent avec Belle-maman. Belle-maman qui répond à toutes les questions et mènent l'entretien comme si c'était elle qui achetait. J'ai beau regarder les 2 personnes concernées, Belle-maman ne leur laisse jamais l'occasion de prendre la parole. Je suppose que si elle se sent autant concernée, c'est qu'elle n'est pas étrangère au montant de l'apport personnel...
Il y a même une jeune fille qui m'a passé sa maman au téléphone. Vous y croyez vous ? Même à distance belle-maman s'en mêle.
Autant vous dire que de m'entendre tenter d'expliquer le montage financier et les problèmes d'assurance à belle-maman au téléphone, sachant qu'elle me coupait à peu près toutes les 3 secondes, mes 3 collègues se sont bien marrer.

Il y a ceux qui ont déjà 82 simulations dans leur porte-vue, et des pages et des pages de notes et de questions pour être certains de ne rien oublier, pour pouvoir comparer les différentes propositions à tête reposée. Vous pouvez me faire une simulation sur 20 ans avec 50% d'assurance chacun, et puis une sur 20 ans avec 100% d'assurance chacun et une simulation sur 25 ans avec 50% d'assurance chacun, et une autre sur 25 ans à 100% d'assurance chacun. Et avec l'assurance chômage, ça donne quoi sur 20 ans et sur 25 ans ? Et est-ce que vous pouvez me refaire ces 12 simulations avec un différé de 12 mois, et d'autres simulations avec un différé de 10 mois.
"Euh... 100 balles et 1 mars aussi ???"

Il y a aussi eu des couples qui ont fait les choses dans l'ordre, qui savent où ils vont.
Ils sont venus me voir. Ils m'ont dit qu'ils voulaient rembourser tant pas mois.
Je leur ai donné une enveloppe de crédit qui correspondait tout à fait à ce à quoi ils s'attendaient.
Ils sont ensuite allés vois les constructeurs avec des chiffres précis.
C'est tout de suite plus facile pour avancer...

Des bonbons à gogo pour attirer les enfants (et les grands aussi), des porte-clés et leur jeton de caddie. Ça marche très bien.
Le champagne a coulé à flots pour montrer à nos partenaires à quel point on est sympa et généreux.
Sourires à tout va.
Mal aux pieds.
Brouhaha permanent.

J'ai fini le week-end sur les rotules.

Heureusement, c'est une fois par an seulement.

Et heureusement, j'ai quand même profité du soleil lundi... parce que le lundi, je ne travaille pas ;-)

6 commentaires:

La Papote a dit…

Ah oui, j'ai des copains-ines qui étaient dans le même hangar que toi dimanche...
J'ai eu à peu près le même résumé !!!

Bon, vu que tu ne travailles pas le lundi, pour notre affaire, ça va faire du mardi, non ?

nuagerose a dit…

Très beau résumé de la soirée...
Pour ce we, désolée, j'ai profité du soleil le dimanche... Pourtant, il aurait peut-être fallu que j'y mette les pieds... mais bon, il faudrait déjà que je me remotive pour chercher !!!

Miss Rainette a dit…

Bon, tu peux y aller sur la photo, mais attend que je m'efface les traces des chaussettes !!! je te la renvoie ;-)

Philémon a dit…

Les temps sont durs, même pour les banquières, à ce que je vois.
Content d'avoir vendu et racheté avant que les subprimes passent par là. Sympa le week-end enfermée sous des tôles. Moi, dimanche, c'était grande balade dans les rues de Paris, l'appareil photo de sortie ;-)

Laurene a dit…

ca n'a pas l'air de tout repos ton nouveau job, mais tu m'as l'air de bien gerer.
bon courage sister pour la suite

Addline* a dit…

Héhé, tout le plaisir était pour moi ! Et il me tarde aussi de voir les photos de jeudi avec ma robe de femme enceinte ! ;) Mais d'un autre côté, ça "matchait" ! hihi
Et sinon, tu m'prêtes de l'argent pour mon projet pro ? Il me faudrait 170 000€, et j'ai pas d'apport... comment ça "non" ?! ;) La semaine étant plutôt agréable, t'as pas tout perdu ton week end sous les toles, ça va, tu peux profiter du soleil jusqu'à demain !