mardi 28 décembre 2010

Fêtes de Noël

J'ai étrenné mon nouveau jouet et j'ai confectionné quelques gourmandises.

Brioches,

meringues,

rochers à la noix de coco...

Ensuite, direction ma belle-famille et ma famille.
Noël, c'est l'occasion de se réunir et d'oublier les désaccords, les problèmes de santé... en tout cas, on essaie de les oublier autour d'un verre et autour d'un bon repas.








Et la tradition veut que quand on se retrouve autour d'un bon repas, on trinque.
Savez-vous pourquoi on trinque ??
Cette coutume vient du Moyen-Age.
A cette époque, les empoisonnements par la boisson étaient courants. Par précaution, les gens s'échangeaient un peu de breuvage juste avant de boire. Par la suite, on se contenta simplement de cogner les verres pour échanger du liquide par éclaboussure.
Le premier buveur cognait son verre. C'était le premier "Tchin" puis le second buveur faisait de même. C'était le second "Tchin".
Aujourd'hui encore, on dit qu'il ne faut pas commencer à boire avant d'avoir trinqué, et même si on ne cogne les verres qu'une fois aujourd'hui, il faut se regarder dans les yeux en trinquant, ce qui est un signe de confiance.

2 commentaires:

La Papote a dit…

Et sais-tu d'où vient l'expression "porter un toast" ?
Il était de coutume au XVIIè siècle, quand on voulait honorer quelqu'un de mettre un morceau de pain grillé au fond du verre. Chaque personne à table devait boire un peu dans le verre et le dernier (celui qui était à l'honneur) devait finir le verre et avaler le toast (le pain grillé).

En revanche, je ne connaissais pas l'histoire de trinquer.

Camille a dit…

Euh... On peut gouter la brioche??? Elle al'air à tomber par terre! J'en ai l'eau à la bouche...