lundi 6 décembre 2010

Riche week-end

Un samedi victorieux au basket. L'équipe de mon ado est plutôt bien classée... et le seul match qu'ils ont perdu depuis le début de la saison... je n'y étais pas.


Après le match, une autre maman m'a invitée à boire un chocolat chaud chez elle.

Elle voulait me faire goûter le chocolat arôme orange de Monbana. C'est délicieux.
C'est un véritable moulin à paroles mais elle est très sympa et on a plein de points communs : elle adore cuisiner, elle aime faire de la photo... on pourrait s'entendre.
Par contre, c'est une grande sportive (elle est prof de sport) et elle court beaucoup... et là... elle risque de continuer à courir sans moi.


Dimanche soir, direction le concert de Christophe Maé avec ma Brindille.
L'arrivée a été... tendue.
On m'avait dit de me présenter une 1/2 heure avant le spectacle pour récupérer mes invitations... nous sommes parties bien avant... mais ça, c'était sans compter l'heure que nous allions passer dans les embouteillages... parce que évidemment, j'ai pris le trajet qu'il faut éviter le samedi soir à 19h00 pour rentrer dans Bordeaux.

Après, il a fallu trouver une place pour se garer. Quel stress !! Je peux vous dire que j'étais très contentes ce soir là d'avoir une toute petite voiture sans coffre vue la place que nous avons trouvée. Il devait rester 2 centimètres devant et 3 derrière. Heureusement que je suis la reine des créneaux... même stressée...

Nous avons couru jusqu'à la salle.

Arrivée au guichet des invitations, j'explique que 2 places me sont réservées sur la liste de la production. La jeune femme repasse les noms deux fois... sans me trouver. J'ai senti ma brindille se crisper. Est-ce qu'on avait fait tout ça pour se faire refouler à l'entrée ??? Finalement, j'ai présenté le mail que m'a envoyé la société de production et finalement, elle m'a tendu deux invitations sur les gradins.

Direction l'entrée. Dans 3 minutes, le spectacle commence.

En haut des escaliers, on contrôle mes billets, on me demande d'ouvrir mon sac et là, on m'annonce que je ne peux pas rentrer avec mon appareil photos. On me l'a donc confisqué ! Ils ne tolèrent que les tous petits appareils compacts et les i-phone... ceci dit, je suis persuadée que certains petits appareils sont tout aussi performants que le mien.
Du coup, vous m'excuserez pour la qualité médiocre des photos. Mon téléphone n'est pas des plus performants.

Enfin, nous avons été accompagnées jusqu'à nos sièges. Nous sommes super bien placées. C'est cool.
Enfin, la tension va pouvoir retomber. Nous y sommes.

Christophe Maé est débordant d'énergie. Il doit perdre 3 kilos à chaque concert.



Il est assez critiqué. C'est un artiste qu'on aime ou qu'on déteste, avec son style bien à lui, sa façon très personnelle de danser et sa voix reconnaissable entre mille. Sa musique est gaie et entraînante. J'ai adoré.

Je connaissais son dernier album. Sur scène, c'est beaucoup plus "reggae". Ce n'est pas pour rien qu'une de ses chansons "mon père spirituel" rend hommage à Bob Marley.
Lui, son groupe d'excellents musiciens et ses choristes ont l'air très complices.




Et j'ai aimé aussi sa façon de communiquer avec le public. Très souvent pendant le spectacle, la salle était rallumée.


Ce fut donc une super soirée partagée avec ma Belle demoiselle à moi.
Des 2, on ne savait plus qui était l'ado par moment.

Ce soir, elle a accroché les 3 posters de sa nouvelle idole dans sa chambre... moi j'ai pas osé en mettre un dans la mienne ;-)



Et ce matin, j'ai passé un moment beaucoup plus calme et tendre. J'ai fait du baby-sitting chez mes voisins. Ce petit M&M's est adorable.


2 commentaires:

Camille a dit…

Et bien tu te débrouilles très bien avec ton portable!!! Et j'adore la photo du M&M's... Tu es douée tu sais???

notilus a dit…

J'adoooooore christophe Maé !!!! Et moi,j'ai pô eu d'place pour son concert...merci pour ces quelques clichés *soupir* ;)