mercredi 26 mai 2010

Week-ends en folie

Pour ne pas trop vous saouler, je vais vous raconter ces deux derniers week-end en images...

L'Homme a eu 41 ans.

Nous avons passé la journée à Sarlat, dans le Périgord pour les ignorants.

Après les sucreries du dessert, une petite balade pour digérer un peu.

Au détour d'un chemin, une princesse sarladaise...


... qui surveille la fin des travaux de la nouvelle déviation.

Après la balade, nous avons pu retrouver le chat de Papyot. Il est un peu à Papyot, mais aussi un peu aux voisins.


Il choisit sa maison au gré de ses envies, et aussi au gré des croquettes qu'on veut bien lui servir. Il y a bien quelqu'un qui a essayé de se l'approprier en lui imposant le port d'un collier... collier dont l'a rapidement délivré Papyot parce que s'il n'est pas vraiment à lui, il n'est pas vraiment aux autres non plus.

**************

Le week-end suivant, nous avons changé un peu de région et sommes allés dans le Limousin tous les 4, ainsi que Ma Pomme et quelques autres copains...
Et vous allez me demander ce qui nous a attiré dans cette région, superbe région soit dit en passant ?? Si, si, je suis sûre que vous allez me demander...



Une manifestation sportive : Les gendarmes et les voleurs de temps, à Ambazac (87).
La première édition en 2000 avait regroupé 1250 participants.
Pour cette 11ème édition, plus de 3000 sportifs étaient au départ de cette course de 32 km dans la nature. Et ce ne sont pas moins de 12000 personnes (participants, spectateurs, bénévoles et organisateurs) qui étaient là cette année.
J'ai été impressionné par le courage et la volonté de ces coureurs. Un groupe faisant preuve d'une solidarité hors norme a aidé un participant en fauteuil roulant à passer les endroits les plus escarpés et à parcourir les 32 km.


C'était très émouvant.

Et toutes ces femmes !!

C'était vraiment très bien. une organisation énorme, plusieurs autres épreuves sportives, des animations... et beaucoup beaucoup de monde.



Sur les 5 sportifs que nous accompagnions, mon Homme est arrivé le premier. Il est arrivé près de 400ème sur 3000 participants. 32 km, sous cette chaleur... Trop fière la meuf !!

Et après l'effort... repos dans un petit coin paradisiaque... au bord du lac de St Pardoux.

C'est un lac artificiel de 330 hectares, à une trentaine de kilomètres de Limoges, créé en 1975. Il a la réputation d'avoir un taux de radioactivité supérieur à la normale, du fait de l'extraction d'uranium à proximité, mais aussi par la simple présence de ce minerai à l'état naturel dans le sol de la région Limousin.
Bon, je ne suis pas rentrée avec un orteil de plus.
Tout va bien.


Nous avons passé ces 2 jours dans un camping près du lac. : le santrop.

Bon, il est ouvert depuis peu... et nous n'avons pas vraiment eu l'embarras du choix en ce qui concerne les animations quotidiennes.




On ne voit pas bien l'état de la piscine... mais je peux vous garantir qu'il fallait être sacrément motivé pour y tremper ne serait-ce qu'un orteil !

Nous avons dormi au plus près de la nature, dans une hutte.




Détente et grillades...




Quand je dis que nous étions proches de la nature, vous n'imaginez même pas à quel point.

Le coin est envahi de chenilles. Je ne sais pas vraiment de quel type de chenilles il s'agit, mais elles descendent le long de leur fil de soie en quantité impressionnante. Difficile de faire un pas sans en voir et sans se retrouver avec quelques bestioles dans les cheveux. Je peux vous assurer qu'il fallait éviter de partir aux sanitaires en courant, la bouche ouverte. C'était très risqué ! Je n'exagère absolument pas. Elles sont partout. Certaines ressemblent à ça :

C'est moche hein ?

Et dès la tombée de la nuit, les hannetons arrivent à leur tour.
Je pense que les fourmis et les hannetons et leurs larves sont à l'origine de l'état des arbres de la région. Certains sont très mal en point.
Je pense qu'on n'est pas loin de ce qu'on appelle un fléau.

***************

Nous ne pouvions pas partir sans faire un détour par Limoges.
Nous avons visité le marché immense de limoges... enfin les souks de Limoges ;-)




Nous avons mangé dans un restaurant dans le centre de Limoges, tout près de l'hôtel de ville. le "Bistrot du Boucher".

L'endroit idéal pour déguster de la bonne viande limousine.
Et nous avons très bien mangé... une bonne viande allemande...
Ben oui.
La prochaine fois, j'organise ma visite des environs avec Nath, pour être sûre de découvrir le vrai Limoges !

Nous avons terminé la visite dans un magasin d'usine de porcelaine... de Limoges, ben oui !
Fabuleux ! De la vaisselle splendide. Ça donne juste envie de tout changer dans sa maison !!

3 commentaires:

Camille a dit…

Félicitations à l'homme d'être arrivé au bout! Le site avait l'air sympa, même si je pense que j'aurai eu du mal avec les insectes... Et oui, je suis une vraie chochotte!
On ne voit pas très bien la piscine, mais on devine que la transparence de l'eau n'est pas sa première qualité!!!

Anonyme a dit…

Hello
oui la région de Limoges vaut le détour! Mais ce n'est pas lui faire de la publicité en parlant de tous les désagréments du camping. La radioactivité du lac vient du fait que la ville de Bessines n'est pas loin et qu'il y a longtemps il y avait une usine d'extraction d'uranium.
Pour la rue "monte à regret" elle s'appelle ainsi car c'était le chemin qu'empruntaient les condamnés à mort pour se faire exécuter sur le champ de foire.Sachant leur sort ils regrettaient leurs actes et montaient avec regret la rue vers leur destin tragique.
Le restaurant n'est pas terrible. Il vaut mieux le Geyracois boulevard Georges Perrin au centre de Limoges il est le spécialiste de la viande limousine. Sinon Place d'aine un très bon restaurant "Le Versailles" une institution à Limoges ouvert tous les jours. Sinon l'amphitryon rue de la boucherie (je crois que certaines maisons à colombages sont photographiées dans cette rue).Très cher mais très bon....

Pour l'usine de porcelaine il y a l'incontournable Bernardeaud qui fait visiter son usine. Le patron "Monsieur Michel" est un ancien copain d'école ...Nous étions pas loin l'un de l'autre ce week end là ...

Rêve d'Eté a dit…

Je suis limougeaude (qu'il est moche ce mot)et je tombe par hasard sur votre blog, via la boutique de chocolats.
Je ne le trouve pas dénigrant ce post, bien au contraire. le Limousin se veut "pays de l'arbre et de l'eau", et forcément au milieu des deux, y'a les bestioles...
Quant au camping, sourire, la saison touristique n'est pas encore entamée, c'est pour ça...
Mais la prochaine fois, faites moi signe car comme l'Anonyme, je confirme que le resto dans lequel vous avez atterri est, de très loin, celui dans lequel il faut aller pour manger de la bonne viande...