mercredi 5 mai 2010

Symptômes

Je les connais ces symptômes...
Il me ramène quelques mois en arrière...
...

Des maladresses à répétition. Je n'arrive même pas à mettre du sucre dans mon fromage blanc sans le renverser...
Des étourderies : j'oublie d'aller chercher mes courses dans mon A-drive...
Des changements d'humeur soudains : Je chante à tue-tête et la minute suivante je hurle de rage.
Une susceptibilité incontrôlable : ne me dites pas que mon sac ressemble à un sac isotherme sinon je me mets à pleurer.
Une extrême fatigue et un herpès bien visible pour être sûr que tout le monde est au courant.

Voilà.
Ce sont les symptômes que j'avais rencontrés fin 2008, avant qu'on me découvre des problèmes d'hyperthyroïdie.
On ne m'a pas encore dit que j'étais hyper-speed et que je débitais 300 mots à la minute... enfin personne n'a remarqué que c'était pire que d'habitude ;-)

Et NON je ne veux pas que mes analyses soient pourries.
Et NON je ne veux pas reprendre ce traitement qui me fout le moral en vrac.
Et NON.

Je suis convaincue que c'est beaucoup dans la tête.
Mon médecin spécialiste de la thyroïde (ça s'appelle un endocrinologue pour les novices) m'a dit : "pas de contrariété, pas de stress". C'est pas facile !

Et pourtant, je me sens bien dans ma vie et mes baskets en ce moment.
Mon Homme est gentil avec moi. Pas très attentionné et pas très tendre, mais ça, ça ne fait pas partie de son vocabulaire de toute façon, mais gentil quand même... (même s'il trouve que mon sac à main ressemble à un sac isotherme).
Mes enfants se portent toujours aussi bien.
Mon boulot me plait toujours autant.
J'ai développé de nouvelles relations professionnelles dans un premier temps et qui rapidement se sont transformées en des relations amicales. Les échanges avec Mme Jambon notamment me font beaucoup de bien et comptent beaucoup pour moi. (Promis Mme Jambon, on va te trouver un nouveau surnom parce que le genre "grande saucisse" ne va pas avec ton physique de belle blonde).

Bref.
Ça va très bien dans ma vie.
Alors pourquoi je me détraque de l'intérieur ???
JE POSITIVE pourtant tout le temps comme une malade. Alors que dans quelques semaines je passe de l'autre côté... du côté des quarantenaires.
C'est quand même pas ça qui m'angoisse ??? Si ??

C'est pas un petit bout de glande de m... qui va décider du reste pour mon corps et pour mon moral !!!!

Non mais !

6 commentaires:

La Papote a dit…

Je compatis sincèrement...
Pas les mêmes symptômes et pas le même mal mais je les reconnais tout comme toi !
Je peux quand même t'appeler pour qu'on essaye de se trouver un moment la semaine prochaine (je ne bosse pas) pour que je te rende ta bague réparée ou tu préfères attendre ?

Camille a dit…

Moi je dis que quoi qu'il arrive, tu vaincras! Parce qu'il est hors de question qu'il en soit autrement!
Alors accroche toi ma belle!
Bises.

Anonyme a dit…

Hello miss

Je confirme = c'est la quarantaine rugissante !
Quant aux hommes pas très attentionnés ni très tendre, confirmation bis : 99 %.
J'ai découvert ton blog today et j'aime beaucoup !
Hasta luego, Laurence.

Anonyme a dit…

40 ans cela ne veut rien dire. Aucune raison pour que l'on se trouve changée le lendemain de son anniversaire.
Que je sache, les femmes n'ont pas encore de date de péremption sur le front, (ou les fesses, c'est comme on veut) alors il ne tient qu'à toi de décider de ce que tu veux faire du reste de ta vie.
Rien n'est trop tard pour tout changer et repartir vers autre chose.
N'oublie pas, les enfants se tirent tous un jour, et hélas le mari reste! Enfin si on le veut!!!!

Anonyme a dit…

pas simple de vivre avec tous ces symptômes que je connais trop bien... mais pour différentes raisons... mais au final, c'est aussi ma thyroïde qui trinque...
Bref, là n'est pas le problème.

Occupe-toi de ce problème de santé afin de le réguler au plus vite et de pouvoir profiter de l'été dès qu'il pointera le bout de son nez.
bon courage.

sandrine a dit…

salut Lou !
j'espère que tu vas mieux, ça n'a pas l'air drôle du tout tes problèmes de santé et je comprends tout à fait ta colère contre l'impuissance à maitriser tes soucis... je n'y connais pas grand chose mais pourquoi pas l'opération ?? moi je me suis fais opérer de la thyroïde il y a maintenant 6 ou 7 ans (ablation totale) et je ne me suis jamais aussi bien portée !! même si les contrôles sont fréquents et la prise de médicaments quotidienne jusqu'à la fin de ma vie, j'ai un confort de vie bien meilleur depuis. mais ce n'est peut être pas la même chose pour toi.
j'espère que les médecins trouveront une solution !
bisous