lundi 13 septembre 2010

Amitiés...

On sait ce qu'on perd... mais pas ce qu'on trouve.
Aujourd'hui un collègue nous lâche, et un autre le remplacera. On ne sait rien de cette personne qui va devoir nous supporter moi et ma petite Grenadine. Et vous pouvez prendre "supporter" dans tous les sens du terme ;-)

Quant à celui qui nous lâche, nous avons fêté son départ (encore une fois ;-) vendredi soir au restaurant.

Le serveur était très... "speed". J'étais assise en face de ma Grenadine, et derrière elle, le serveur s'est heurté à un arbuste qui se trouvait entre les tables. Déjà un peu gaie (le champagne peut-être ??), je n'ai pas pu m'empêcher de rire. J'ai essayé de rester discrète pour que le serveur ne pense que je me moquais de lui, mais ma Grenadine me tarabustait : "Mais dis moi pourquoi tu ris !! Vas-y dis-moi ??? Mais pourquoi tu ris ??"
Je ne pouvais pas lui répondre parce que le serveur était à 50 centimètres, dos à nous, occupé avec les clients de la table voisine.
Pourtant, l'insistance de ma Grenadine ne faisait qu'accentuer mon fou rire. Et ça, c'était sans compter sur la bouteille que le serveur allait renverser sur la table d'à côté.
J'ai ri de plus belle.
J'ai fini par pouvoir lui expliquer l'épisode de l'arbuste. En repartant, le serveur s'est à nouveau heurté à l'arbuste. Et cette fois-ci, ma Grenadine l'a vu.

Quand le serveur est revenu à notre table, nous avons voulu le mettre à l'aise parce qu'il avait je pense bien compris pourquoi nous riions. Et ma Grenadine de lui dire quelque chose comme : "Il vous en veut ce citronnier !" Et là, encore un fou rire : sur le citronnier poussaient... des pommes !

Nous avons passé une super soirée... même quand le serveur a renversé notre bouteille d'eau et a aspergé le téléphone portable de notre chef. Décidément, il était très fatigué ce serveur !

Ce petit récit pour en venir où ??
Juste pour vous dire que récemment, j'ai découvert 2 personnes que j'adore et ma Grenadine est l'une de ces 2 personnes. Avec elle, on se marre, même pour rien mais on se marre. Et ça fait un bien fou ! On se moque aussi beaucoup... des pélicans par exemple...
J'ai des fous rires avec elle comme jamais j'en ai eu je crois. Et ça, ça n'a pas de prix.

La deuxième personne compte aussi énormément pour moi. Elle est... elle est juste là. Et ça, c'est énorme. Elle me comprend, m'écoute et me conseille. Et j'en ai besoin. Et puis on a pas mal de loisirs en commun. D'ailleurs, quand est-ce que tu te mets à la guitare ma Camille ? On pourrait se faire des bœufs ;-)

Et ben vous savez quoi mes deux louloutes ?? Je vais profiter de ce post pour vous dire que je suis hyper contente de vous avoir rencontrées et que je vous adore !

Voilà, ça, c'est fait !

4 commentaires:

Camille a dit…

Wouaw... Je suis toute émue! Merci pour ce beau témoignage d'amitié. Ce sont des choses que l'on ressent mais que l'on n'exprime que trop rarement.
Tu es une belle personne Lou, ne change rien surtout. Et longue vie à notre amitié!
Bisous fort.

Anonyme a dit…

.

la fille qui a vu le frigo de pres a dit…

Ben ça c’est dit.. va pas falloir mollir maintenant …
Oû es-tu petite fée qui transforme un mot, une phrase en four rire ? la petite fée dit »en plus du mot, il faut un bon public, l’as-tu trouvé ? » « oui je crois, c’est un public qui aime la vie, qui a un envie folle d’existe, mais il lui faut encore un peu de temps, cela fait tellement longtemps qu’il ne s’est pas écouté alors qu’il sait écouter.. « « le temps n’est pas infini » dit la petite fée, « mais ton public semble être sur la bonne voix, alors reste avec lui, regarde-le se révéler, de belles choses vont s’accomplir … »

Philémon a dit…

Il y a des guitaristes, ici ?
Sûr qu'on est souvent plus à l'aise avec la famille qu'on s'est choisie que celle qui nous est imposée...