mercredi 29 septembre 2010

Ambiance glaciale

Mon ado, 5 centimètres de plus que moi (sans compter les cheveux) n'est pas toujours facile.
Il est en crise en ce moment. Et dans ces cas là, il se renferme.
J'ai du mal à franchir la carapace. Le peu de mot qu'il arrive à sortir sont durs, très durs. J'essaie de le faire parler, de lui faire dire ce qui ne va pas, ce qu'il ressent... sans trop de succès.

Et avant le repas, il a fini par craquer. Je l'ai trouvé sanglotant sur son lit. Il s'est littéralement vidé.
Suite à une dispute avec son père, il lui en veut énormément. Je pense qu'il vit très mal la froideur qui règne entre eux et le manque de dialogue. C'est simple, ça fait 2 jours qu'ils ne se sont pas adressés la parole.

Et voir son enfant sangloter, pour une maman, c'est horrible.
Je me sens complétement impuissante : je ne peux pas aller à l'encontre de ce qu'a dit son père. Et je ne peux pas nier non plus que l'ado a cherché ce qui lui arrive. Pourtant, les voir tous les deux dans cet état me rend très malheureuse.
J'étais au bord des larmes pendant tout le repas en voyant les joues rouges, les yeux encore brillants de larmes et tout gonflés de mon pauvre ado. Et à côté de lui, l'Homme tout aussi attristé par cette situation mais tellement fier !

Avant de se coucher, l'Ado m'a demandé d'aller dans sa chambre.
Il voulait que je l'aide à apprendre une leçon d'histoire. Je ne suis même pas sûre qu'il avait à apprendre cette leçon. Je crois qu'il voulait simplement que je sois près de lui.
Et au cas où ça vous intéresserait, et bien c'est James Watt (et pas Luigi Volt comme il a essayé de me le faire croire) qui a inventé la machine à vapeur en 1769.

Tout ça pour dire que mes enfants ont extrêmement besoin que je sois près d'eux, avec eux, que je m'intéresse à eux. Je ne dois surtout pas reproduire ce que je ressens. Je dois leur montrer plus d'intérêt qu'on en montre à mon égard... mais ça, ça fera peut-être l'objet d'un autre article... ou pas !

4 commentaires:

dusportmaispasque a dit…

C'est pas facile d'être une (bonne) maman. Courage!
euh, la machine à vapeur c'est pas Denis Papin?

Philémon a dit…

Pas facile de concilier sans qu'il y ait interférence une vie d'adulte et un rôle de parent.
On voit tellement de gens qui prennent les enfants en otage pour régler leurs histoires de couple...
Je ne l'ai jamais fait, et au fur et à mesure qu'ils grandissaient, ils ont réglé eux-même leur compte, parfois ce furent des vérités pas agréables à entendre, mais maintenant qu'ils sont adultes, la relation est franche et aimante, et c'est une réussite dont je suis fier.
Le cap de l'adolescence est toujours difficile à passer, et tu n'as rien d'autre à faire que de te mettre à l'histoire et la physique pour rester présente et attentive :D
Je trouve que dans ton rôle de mère, tu t'en sors pas mal.

FD a dit…

Bouh... comme je te comprends. je compatis moultement. Reste à l'écoute de ton poussin comme tu le fais, c'est important pour lui. ET il n'y a plus qu'à esperer que le père adoucisse un peu son attitude. Pour son fils. Courage et des bises au grand poussin.

Heyoka a dit…

Un mutant* est si fragile... Il a terriblement besoin de se savoir aimé et entouré, surtout en cas de conflit. Qu'il est, aussi, difficile d'être parent...

* http://lagrottedelasquaw.over-blog.com/article-31644012.html