lundi 16 juin 2008

Le petit poisson à la maison

Le petit poisson a passé le week-end avec nous.
Un pur bonheur !
Il n'a que trois ans et demi mais il a de la suite dans les idées.
Il fait des phrases très complètes pour exprimer ses pensées et il emploie souvent des mots assez surprenant pour son âge (C'est peut-être parce qu'il a une maman prof de français !) . Des mots comme "violemment", "pourtant". Il ne dit pas papa et maman mais "mes parents".

Voici quelques anecdotes du week-end qui nous ont bien amusées :

Quand je lui dis qu'il a bu assez de coca, il me répond "maman, elle m'en donne beaucoup du coca.".
Je lui dis alors que je vais demander à sa maman.
Et lui, "mais non, c'est pas vrai".

Et le soir, quand je vais lui dire bonne nuit. Je lui dis que je vais éteindre la lumière et qu'il va faire un gros dodo avec sa cousine La Brindille., il me dit :
"La Brindille, elle a dit que quand tatie aura fermé la porte et ben on va jouer à la Nintendo DS".
La, ma fille se défend "non, c'est pas vrai, j'ai pas dit ça !" mais elle sort quand même la DS de sous la couverture...
Et le petit poisson "mais si tu l'as dit !".

La Brindille s'est un peu offusquée. Il ne l'a pas dit pour cafter. Non, c'était dit naïvement !

Et à table, tonton demande au petit poisson de manger correctement, en haussant un tout petit peu le ton.
Et là, il répond : "c'est pour faire comme un tractopelle avec ma fourchette !".
Essayez de rester sérieux après ça.

Sa maman, m'a offert les deux tomes de "Oui, Chef :" de Cyril Lignac.
J'ai testé ma première recette, les tartelettes fondantes au chocolat.
Délicieux.



J'en avais fait aussi à la framboise, pour l'Homme.


Et ce qu'il préfère le petit poisson dans les tartelettes au chocolat... c'est le chocolat.




Remarque, Tonton, lui aussi il laisse la croûte.


Et pour la fête des pères, j'ai acheté des bonbons.



Et voilà le bateau en bonbons après un ouragan !


Et un clown en bonbons pour le petit poisson.


2 commentaires:

Ovary a dit…

miiiaaaaaaaaam

sandrine a dit…

je me demande pourquoi on prends la peine d'en mettre une.... croûte !