mardi 24 juin 2008

Les rapaces


Je vous avais parlé de ma cliente .

Aujourd'hui, j'ai appris qu'elle est décédée dimanche.

J'ai vu aujourd'hui trois rapaces qui se pressaient autour de moi pour savoir ce que leur avait laissé la vieille dame.
Je n'ai pas à leur répondre.
Mais je sais moi que ceux là n'auront rien.
Je sais qui sont ceux qu'elle a voulu privilégier.
Et ceux que j'ai vus aujourd'hui n'en font pas partie.

J'aurais aimé leur dire : "vous ne vous occupiez pas d'elle. Elle ne sortait plus de son appartement et vous, vous ne veniez jamais la voir. Vous vous réveillez maintenant qu'elle n'est plus là. Et bien, elle a fait en sorte que vous n'ayez rien. Tout reviendra à ceux qui se sont inquiétés pour elle."

J'espère que là où elle est, elle vous regarde et elle jubile. J'espère qu'elle rit déjà à l'idée de la déception qui vous attend... vous qui l'avez tellement déçue !


1 commentaire:

Ovary a dit…

Les gens sont d'une bonté falsifiée, c'est incroyable...