mardi 16 décembre 2008

Le Sapin de Nouwel !

Bon. C'est pas tout ça, mais la terre continue de tourner, les jours passent et Noël approche. Et qui dit Noël dit SAPIN. Ça fait déjà 3 week-end (on met un s ou pas ??), bref. Ça fait 3 week-end(s) que les enfants me tannent pour qu'on décore la maison et le sapin. Donc là, je ne pouvais plus y échapper. Et puis, il était temps.
Je les ai laissés faire, et ma foi, je suis assez contente du résultat. J'avais juste précisé que je ne voulais que des tons oranges et or. Pour le reste, ils ont eu carte blanche pour le choix des décorations.




8 commentaires:

Philémon a dit…

Un Noël avec des enfants sans sapin, ça le fait vraiment pas.J'aimais bien ces moments passé à décorer la maison...

Laurene a dit…

ils ont fait un bon boulot felicitation a eux

mamzellescarlett a dit…

Très jolis tons et bravo pour les photos !

C'est pas facile ! a dit…

@ philémon : Moi aussi, j'aime assez d'habitude, mais là, j'ai dû faire un gros effort pour me motiver...

@ laurène : ils se sont appliqués !

@ mamzellescarlett : merci beaucoup. Et chez toi ? C'est comment la déco ?

AceKing a dit…

Cool le sapin............
Et toi comment va la santé?
Il y a des chocolats, des pauses cafés mais qui sont moins rigolotes sans toi. A te voir en pleine forme le plus rapidement sinon passe de bonnes fêtes de fin d'année.

dusportmaispasque a dit…

Je suis un arbre!
Je suis un arbre et j'ai quatre saisons.
Bien planté dans le sol, des racines jusqu'au antipodes je suis DANS et SUR la terre, élancée dans le ciel, je suis un arbre fille.
A la fin du printemps, de mon printemps, ya un gros zarbre qui s'est planté à côté de moi.Y m'a fait peur çui-là avec ses grosses racines! Eh puis non, finalement. Alors j'ai bourgeonnée plusieurs fois.Un bonheur, de bonne heure et, puisqu' on était deux ramures, on a construit une cabane bien solide avec de grosses branches.
C'est l'été, mon été. Les bourgeons ont fleuris, je suis sûre qu'ils vont donner de beaux fruits. En tout cas je fais tout pour: je les nourris de ma séve, je leur donne ma fraîcheur, mon ombrage. Je les caresse de mon feuillage et j'invite quelquefois dans notre arbre, des oiseaux à picorer et partager nos jeux d'eaux et de soleil. C'est pas facile, des fois avec ces chèvres qui viennent brouter mon écorce et ces chiens qui viennent me renifler le tronc. Alors je laisse s'évader quelques feuilles de mon imaginaire, s'envoler portées par la musique, le vent et se poser parfois sur un plage pour y rester, parfois sur la mer pour y voyager, quelques fois dans un livre pour y sécher. Qu'importe, j'en ai plein des feuilles! Autant que de rêves!
Ce n'est pas encore l'automne, mon automne ou monotone, je ne sais pas comment on dit: je suis un arbre. Pourtant, de plus en plus de feuilles tombent aprés l'orage. J'ai peur. Je résiste à la bourrasque encore et toujours. Je crains que parfois elles rencontrent un étranger, le caresse et lui plaise. C'est pas ma faute, c'est le vent.
Je suis un arbre!

C'est pas facile ! a dit…

@ AceKing : pour la santé, tu liras mon dernier texte. Pour les chocolats, j'en mange des tonnes. Je compense. Et pour les pauses café, elle me manque terriblement.
A bientôt, et merci pour ton petit commentaire. Ça me fait plaisir.

@ dusportmais... : je ne sais pas si je résisterais à une bourrasque de plus...

Poupy a dit…

Coucou ma Lou !
Je pense à toi et t'embrasse très fort.
Je n'aime pas savoir que tu vas mal mais courage nous t'envoyons tous nos bonnes ondes pour te soutenir !
Enormes bisous.
Poupy