samedi 8 novembre 2008

Douce journée


Ça ne m'arrive pas souvent, mais aujourd'hui, grâce à mes collègues préféré(e)s, j'ai passé un moment de cocooning bien agréable, un moment rien qu'à moi.

(pour les photos, j'ai fait dans le flou. Les autres proviennent du site Internet du lieu)

Ça a commencé par un déjeuner à "La vie en Rose" à Bordeaux, quartier des Chartrons.
C'était l'endroit qu'il fallait : cosy et décontracté. La déco toute rose donne l'impression qu'on déjeune chez une amie. On y a goûté des tartes, des cakes, des salades, des gâteaux et des glaces...

...accompagnés d'un sirop délicieux de violette ou de melon (et pas de pêche de vigne pour Lilie).

J'ai adoré. Ce concept me tient vraiment à cœur. Si je devais un jour ouvrir un restaurant, c'est exactement ce que j'aurais envie de faire. Un jour... peut-être...

Après que Lilie ait tâché son pull, après avoir touché le ventre de MaSo pour sentir le petit Riton bouger, après que Biquette ait fait des pronostics sur sa prochaine mutation, après que Jo -dite Poupy (parce que Poupy, c'est bien elle ;-) ) ait hésité entre moelleux au chocolat-framboises ou glace croquante, j'ai pris la direction de la Villa Clémenceau.

La Villa Clémenceau, c'est LE spa.

C'est dans un hôtel particulier.

Un bel escalier en pierre et une très belle entrée.

Des couleurs sombres et chaudes éclairées par des bougies, une ambiance feutrée.
Une décoration luxueuse et chaleureuse.
Une douce musique. Le bruit de l'eau de la fontaine.
L'odeur des huiles essentielles et de l'encens.

La jeune femme qui m'accueille parle tout bas. Elle chuchote presque. Du coup, je lui réponds en chuchotant aussi.

Déjà dans la salle d'attente, on se sent déjà relaxée. L'odeur du thé chaud embaume la pièce.

Pas une parole plus élevée.
Pas une porte claquée.
Même la sonnette de l'entrée ou le téléphone se fondent dans l'ambiance.
Les jeunes femmes, toutes vêtues de noir, semblent se déplacer au ralenti. On n'entend pas leurs pas.

Quand elle vient me proposer les soins, elle s'accroupit pour se mettre à mon niveau, et elle chuchote elle aussi.

Je rentre dans une cabine. Les murs sont bruns là aussi.
Le jeune fille qui s'occupe de moi est très discrète. Elle ne parle que quand il le faut. Elle est douce. Par moment, dans l'obscurité, j'ai presque l'impression qu'elle n'est pas là.

Massage de la voûte plantaire.
Gommage exfoliant du corps à la poudre de noyaux d'olives. Ça a pas l'air comme ça, mais c'est super agréable.
Massage et enveloppement aux extraits naturels de plantes dans des serviettes chaudes.
Et le summum : le massage relaxant du cuir chevelu pendant la durée de l'enveloppement.

J'étais partagée entre l'envie de me laisser aller et de m'endormir doucement, ou de rester réveillée pour en profiter au maximum.

Et à la fin du soin, un retour sur terre en douceur, avec un thé ou un verre d'eau, un chocolat... et une petite enveloppe.

Il a dû vous saouler mon message, mais je suis encore dans l'ambiance...
Tiens, je vais aller me faire couler un bain avec des pétales de rose et des bougies.

Je vous remercie pour ce cadeau, mais ne m'en voulez pas, pendant tout le temps du soin, je n'ai absolument pas pensé à vous ;-)
Je planais.
D'ailleurs, je crois que je plane encore un peu ce soir...

17 commentaires:

Bounty a dit…

Quel magnifique billet ! Je suis fan de ce genre d'instants à soi ... Chouette cadeau de Noël ... à voir ! Lol !

C'est splendide !

Léna a dit…

waouh la journée de rêve !! ton post est très zen, ça fait du bien, j'ai presque eu, un instant, l'impression d'y être...

Sandrine a dit…

C'est la première fois que je viens ici. J'ai découvert un texte très reposant, très agréable.
J'ai très envie d'y aller !
Merci...je reviendrai par ici !

C'est pas facile ! a dit…

@ bounty : c'était mon cadeau d'anniversaire... du mois de juin ;-)

@ léna : je suis ravie de t'avoir fait profiter (un tout petit peu) de ce moment.

@ sandrine : bienvenue chez moi. J'espère que tu reviendras me voir.

Caroline de Calorinet a dit…

Merci pour mon ‘apparition’ dans tes ‘top blogs culinaires’ et pour ton message laissé ce matin. Je suis bordelaise moi aussi, j’y ai passé les 20 premières années de ma vie, ça fait vraiment plaisir de lire tes reportages sur un Bordeaux ‘tendance’, moderne que je ne connais pas mais que j’aimerais connaître. Encore merci et bonne semaine !

dusportmaispasque a dit…

tu sais que tu écris bien, toi!

label isa a dit…

Ma Lou, un pur instant de sérénité et je t'en remercie.
J'ai pas écrit depuis un moment, je rame un peu et suis fatiguée mais ça va repartir.
Douces pensées.
Label

C'est pas facile ! a dit…

@ Caroline : J'aime beaucoup ton blog. Je ne manque aucune recette.
Quant à Bordeaux, j'y suis née. Je me suis exilée pendant une dizaine d'années, mais j'ai fini par y revenir... pour y rester j'espère.
Bienvenue chez moi.

@ dusport... : Merci !

@ label isa : Contente de t'avoir fait passer un doux moment. Ta fatigue est peut-être liée au changement de saison ou au manque de soleil... J'ai hâte de te lire.

Miss Rainette a dit…

ah la chanceuse !! à tout hasard : bon anniversaire !!! Non ?

Philémon a dit…

Quand on traîne sur les blogs de la belle et de la miss, on arrive immaquablement sur celui de Lou, bien sûr.
Je trouve que mes ex-collègues n'ont pas été à la hauteur de mon licenciement, ils auraient pu m'offrir un moment de détente également après tant de harcèlement. Mais qu'importe.
J'ai déjà pris beaucoup de plaisir à vous lire, ça me donne envie de m'endormir pendant une séance de soins comme celle-là, déjà que je m'endors presque au moment du shampooing chez le coiffeur ;-)
Je reviendrai pour visiter la maison, elle me semble décorée avec goût.

Kaki a dit…

Je préfère sortir tiens...

notilus a dit…

J'veux l'même cadal ! ^_^

C'est pas facile ! a dit…

@ miss rainette : le cadeau, c'était bien pour mon anniversaire... mais mon anniversaire... c'était en juin ;-)

@ philémon : bienvenue chez moi. J'avais eu également l'occasion de te croiser chez Miss Rainette ou chez Label Isa.

@ kaki : tu as raison...

C'est pas facile ! a dit…

@ notilus : pour ça, il faut être très très très sympa avec ses collègues !

Bounty a dit…

Non mais je parlais de moi lol ! Pour un cadeau de Noël pour moi !

Tu écris effectivement très bien .. On s'y croirait et la couleur des photos ...

Je suis revenue le lire ce soir tu vois ...

Bisette !

C'est pas facile ! a dit…

@ bounty : AAAAhhhhhhh tu voulais dire pour ton Noël à toi !!
OK.
Comme je le disais à Notilus, il faut que tu sois super sympa avec tes collègues.

gourmandelise a dit…

Que de jolies photos dans ce billet! Bonne journée.