mardi 11 novembre 2008

Hyper active ?

(Je vous préviens, ce texte est super chiant. Vous ne viendrez pas vous plaindre !)

Dimanche, l'Homme avait une randonnée VTT.
Un dimanche peinarde !
Seule avec mes enfants, je comptais prolonger mon agréable moment de la veille en me prélassant, en me faisant "cocooner"...

Ils en avaient décidé autrement.

Ça a commencé par la Brindille. Elle a vidé la totalité de sa bibliothèque par terre pour pouvoir la déplacer. Et du coup, on a aussi déplacé le bureau, le lit...
Et le Minimoy, plus pragmatique, a fait le plan de sa chambre sur une feuille à carreaux, et il a déplacé ses meubles virtuellement avant de se décider.
Finalement, toute l'organisation de leur chambre a été bouleversée.

"Maman, ces livres, je ne les veux plus."
"Maman, ça c'est pour les bébés ça, je n'en veux plus."
"Maman, ça tu peux le ranger ailleurs s'il te plaît."
"Maman, il est mieux là le pouf ou là ?"
"Et mon miroir, je le mets où ?"
"Tu peux faire un trou dans le mur pour que déplace mon cadre ?"

etc...

J'ai donc passé la journée à déplacer des meubles, à conseiller, à ranger, et à mettre des bouquins en vente. Ma boutique est .

Bon, lundi, je me repose alors.

8h30 : j'accompagne la Brindille à l'école. Le Minimoy va prendre son bus.
8h45 : ménage à fond
10h30 : RDV avec la prof d'anglais du Minimoy.
11h30 : retour à la maison. Fin du ménage et déjeuner... seule devant ma soupe... et devant "La petite maison dans la prairie". Je les connais par coeur, mais je ne m'en lasse pas.
13h45 : je vais récupérer le Minimoy qui a terminé ses cours.
14h00 : on fait les devoirs avec le Minimoy (la composition des mots, les suffixes, les préfixes, les triangles plats).
16h30 : je vais chercher la Brindille à l'école.
16h45 : les devoirs avec la Brindille ("Limerick, des gens excessivement polis" et comme dit Claude Roy "l'ennui avec les gens polis, c'est qu'ils n'en ont jamais fini, tout en saluts tout en courbettes, mais trop polis pour être honnêtes", et la table de 12)
18h30 : je commence le repas. J'ai fait du poulet à l'ananas. Les enfants ont adoré.
19h00 : j'accompagne la Brindille à la danse.
20h00 : je récupère la Brindille
20h15 : on passe à table.

Bon.

Je me reposerais demain.

Mardi, c'est le 11 novembre.
La Brindille fait partie du conseil municipal des enfants. Il était de son devoir de participer à la commémoration qui a eu lieu dans notre commune.

Elle a lu un texte, avec 2 de ses camarades.

C'était assez émouvant, je dois le dire.

Moins émouvant, direction mon hypermarché préféré, bondé de monde. Il fallait s'en douter, le mardi, c'est moins 10%. Et quand, en plus, ce mardi est férié, c'est bondé.

Retour à la maison.
Je me rue dans ma cuisine.
A midi, c'est tartiflette.

Et dans l'après-midi, si je faisais une petite sieste ? Et non. J'ai entrepris de vider, nettoyer et ranger mes placards de cuisine.
Ça m'a pris tout le reste de la journée.

Et ce soir, pour le dîner, je leur ai fait des feuilletés à la courgette. Le Minimoy a fait la grimace... mais il l'a mangé quand même.

Bon, c'est demain que je me repose alors ?? J'ai posé ma journée. Ça devrait être un peu plus cool.

Je ne cherche pas à forcer l'admiration. Loin de là. Je ne suis pas une super woman.
Mais ces périodes d'hyper activités, ces journées de rangement ou de ménage intempestif sont souvent liés à un mal-être.
Rien de grave.
Juste une baisse de moral.
Je ne suis même pas allée à mon cours de danse ce soir. Pas envie.
Je n'ai envie de rien.

Dès que le soleil sera de retour.
Dès que j'aurais perdu ces p.... de 4 kilos qui me pourrissent la vie.
Dès que je saurais ce que je veux.

Ça ira mieux...


6 commentaires:

Sixteene a dit…

Ben non, je ne me plains pas, ce n'était pas un texte "super chiant" (je cite). Ce n'est pas toi qui a dit, quelque part sur la blogosphère, ici ou ailleurs que novembre était un mois qui ne servait à rien ? Toi ou une autre bloggueuse pas trop loin d'ici...
On est fatigués, il ne fait pas beau, il fait nuit...du repos, de la lumière et un peu d'entrain pour éliminer rapidement ce qui te gâche la vie :-)

Philémon a dit…

Ben un coup de mou, Lou ?
J'en ai connu des journées déménagement... En plus, j'en ai eu trois.
Quand aux horaires de conservatoire, bien évidement, ils ne concordaient pas. Donc mon ex-femme et moi avons fait taxi pendant environ 15 ans...
J'aime beaucoup la photo. Oui, on va tendre à ça, en tout cas, on va essayer. Courage

Kaki a dit…

C'est pas vrai que novembre, ca sert à rien! Ca sert à remplir les caisses de l'état!!!! Tu veux que je sortes hein....

Ben à demain alors....

Amélie a dit…

Bonjour Lou! Merci pour ta visite chez moi et le p'tit commentaire... Effectivement, en matière de couple, on doit quand même tous se ressembler un brin!! :-) Au fond, c'est assez rassurant, non? ;-) A bientôt...

Miss Rainette a dit…

aaaaah c'est toi Nelleelou ?!!! je n'avais jamais fait le rapprochement entre cette mystérieuse lectrice que je vois régulièrement sur mybloglog liste et toi !! mais il faut vite mettre le lien avec ton blog sur ton compte pour que les gens arrivent chez toi !!
Si tu peux faire soirée filles un vendredi soir, je regarde avec Label Isa si vendredi qui vient (oui je sais c'est dans pas longtemps, mais nous n'avons pas nos poussins) on peut se réunir à la maison ? Des soirées filles, c'est bon pour le moral !
@ Sixteene : si t'etais pas si loin, je t'inviterai aussi !

C'est pas facile ! a dit…

@ sixteene : tu as raison. J'ai en effet déjà entendu dire sur la blogosphère que le mois de novembre n'était pas un mois terrible.
D'ailleurs, maintenant que tu le dis, je déteste le mois de novembre !

@ philémon : moi aussi j'ai déménagé quelques fois...
oui, j'aimerais beaucoup tendre vers ça...

@ kaki : il y en a au moins pour qui le mois de novembre est sympathique ;-)

@ amélie : bienvenue chez moi. Oui, tu as raison... C'est rassurant. on se sent moins seule.

@ miss rainette : zut ! J'peux pas vendredi qui vient. Un dîner, prévu de longue date... On remet ça dès que possible. J'ai besoin de ce genre de soirée en ce moment ;-)