vendredi 20 juillet 2007

Le Périgord

Comme vous le savez déjà, hier, nous sommes allés dans le Périgord, rendre visite au papi de mon Homme.
C'est un endroit que j'affectionne beaucoup.
Nous sommes arrivés en fin de matinée et nous avons déjeuné à Vitrac, au restaurant La Treille.

Un bel endroit...





Nous y avons mangé des spécialités périgourdines.



Voici mon plat principal : parmentier d'enchaud (rôti de porc cuit en cocotte) et de boudin accompagné d'une sauce au vinaigre balsamique et à la moutarde à l'ancienne. C'était excellent.
Seul hic : le confit de canard de papi et la pièce de boeuf de mon homme n'ont pas été servis avec les bonnes pommes de terre sarladaises comme on les connaît, c'est-à-dire cuites dans la graisse d'oie, accompagnées d'une bonne persillade, quelque fois de cèpes... voire de truffes. Non, au lieu de ça, la viand
e a été servie avec des pâtes !! Papi, Sarladais de naissance, n'avait jamais mangé de confit avec des tagliatelles.
Ça doit être une question d'intendance. Les pâtes réchauffées, c'est bon. Les pommes de terre sautées... beaucoup moins.
Autre ombre au tableau... la serveuse, pas désagréable mais pas très joviale non plus, avait les ongles sales. Et ça, pour moi, c'est très gênant. Je n'ai pas l'habitude de pinailler... mais quand même, quand on est serveuse dans un restaurant, la moindre des choses c'est d'avoir des mains impeccables !!
Bref !!
A part ces deux chos
es, je vous conseille ce restaurant de Vitrac. Il est agréable, la cuisine y est très bonne... et les prix raisonnables... au moins autant qu'ils peuvent l'être dans cette région très touristique.
exemple : 2,10 euros le café !! servi sans petite gourmandise, sans même un tout petit verre d'eau.

Derrière le bâtiment, un pont, à l'endroit où la Cuze se jette dans la Dordogne.



Papi a tenté de montrer à Jules comment faire des ricochets.

Ensuite, nous sommes allés nous balader dans les rues de Sarlat.




Nous y avons vu la maison de la Boétie.


Nous avons traversé la place du marché aux oies.


Nous avons croisé le Badaud, sculpté par Gérard Auliac de Vitrac (2002).


Nous avons salivé devant les spécialités périgourdines.



Nous avons rêvé devant les créations artisanales locales.


Nous avons rencontré des artistes locaux.



Des artistes belges de passage. (Je vous les recommande d'ailleurs !) : la fanfare du commando fête.


Et des artistes qui venaient d'encore plus loin ;-)


Vous avez remarqué la boule de cristal qu'il a sur la tête ??? Et je vous assure qu'il marchait d'un pas rapide, sans hésitation... à croire que la boule était collée !!!
On voit de tout dans les rues de Sarlat.

En tout cas, j'ai passé une excellente journée dans cette belle région.

1 commentaire:

bouh a dit…

C'est joli tout plein... trop envie de partir en vacances :p